Beaucoup de gens sont conscients de la polyvalence du polystyrène. Les formes les plus reconnaissables du polystyrène sont:

– Polystyrène expansé: utilisé pour fabriquer des verres, des bols, des contenants isolants comme des glacières, des produits de serres, des coins protecteurs ainsi que des solutions d’emballages pour l’expédition de produits électroniques et d’autres articles fragiles.

– Polystyrène rigide: utilisé dans des produits tels que les ustensiles, les yogourts et les contenants de fromage cottage, les tasses à boire et les contenants de boulangerie et de confiserie.

Impact environnemental

– Dans la plupart des cas, le cycle de vie des emballages de polystyrène pour le service alimentaire a une empreinte environnementale qui est inférieure ou comparable aux autres emballages étudiés.

– Un verre de polystyrène de 500 ml pour les boissons chaudes, consomme 1/3 moins d’énergie, produit 1/3 moins de gaz à effet de serre (GES) et 50% moins de déchets solides en volume par rapport à un verre en carton de 500 ml avec un manchon.

Polyform - Verre en polystyrène

– Une barquette de polystyrène de 130 mm consomme à peu près la même quantité d’énergie à produire, mais produit 25% moins de GES par rapport à une barquette de 130 mm en carton cannelé.

– Le polystyrène d’un litre pour les boissons froides consomme 50% moins d’énergie, produit 25% moins de GES et presque 50% moins de déchets solides en volume par rapport à un gobelet de carton ciré de 1 litre.

– Aucun CFC (chlorofluorocarbures) n’est utilisé dans la fabrication du polystyrène expansé.

Isolant efficace

– Le polystyrène expansé offre d’excellentes propriétés isolantes et de résistance et il est largement utilisé pour l’emballage des plats à emporter, des repas à l’hôpital, des tasses pour les boissons chaudes et froides et dans la fabrication de panneaux isolants.

– Le « Double cupping « , qui signifie devoir utiliser deux gobelets, est nécessaire pour le carton, mais ne l’est pas pour le polystyrène. Ces derniers en carton produisent deux fois plus d’énergie et presque deux fois plus d’émissions de GES que les verres en polystyrène.

Santé et sécurité

– Le polystyrène utilisé pour le service alimentaire est sans danger pour la santé.

– Depuis plus de 50 ans, l’utilisation du polystyrène, lorsqu’il est en contact avec des aliments, a été approuvée par Santé Canada et la Food and Drug Administration des États-Unis.

– Le polystyrène est sanitaire. Les produits réutilisables nécessitent une attention particulière quant aux techniques de lavage et de séchage qui sont appropriées pour prévenir la propagation de maladies. Ils ont besoin d’eau et d’énergie pour nettoyer.

– Dans l’emballage moderne, la distribution et la vente au détail de la viande, les barquettes en mousse de polystyrène sont utilisées, car elles n’absorbent pas de fluides comme les barquettes en pâte à papier.

Polyform - Barquette polystyrène

Économique

– Les produits alimentaires en polystyrène sont 2 à 3 fois moins chers que les produits à base de papier. Le choix du polystyrène permet aux entreprises de réduire les coûts de leurs clients.

Recyclage

– Un canadien sur quatre a accès au recyclage municipal pour le polystyrène expansé et un canadien sur deux pour le polystyrène rigide. Le polystyrène peut être recyclé en divers produits tels que des cadres, des cintres, des plateaux de semis, des corniches, des moulures, des plinthes, des fournitures de bureau, des matériaux isolants, des emballages de protection pour les articles durables et, dans certains cas, ils sont de retour dans les emballages alimentaires.

– Pour les gens dont la ville n’offre pas la collecte du polystyrène expansé, il est possible de le déposer à certains points de collecte et à certains écocentres.

– La plupart des emballages à usage unique de papier couché utilisés pour le service alimentaire ne sont pas recyclés.

Site d’enfouissement

– Le polystyrène est un matériau inerte qui ne se décompose pas et ne libère pas de substances dans les sites d’enfouissement.

– Le polystyrène représente en moyenne moins de 1% de l’espace des sites d’enfouissement.

– Les principaux que l’on retrouve à la décharge municipale sont: les produits organiques 45%, le papier 22%, les plastiques autres que le #6 9%, le verre 5% et les métaux 3%.

Déchets

– Les vérifications des déchets urbains ont révélé que les tasses, les plateaux et les barquettes vides en polystyrène représentaient 1,5% de la totalité  des déchets trouvés.

– Le comportement négligent des gens crée des déchets; pas un matériau. C’est une habitude de vie à prendre puisque le polystyrène est recyclable lorsqu’il n’a pas de contaminant.

Source : https://www.plastics.ca/f=file_PS_Fact_Sheet_Eng_Rev_Sept_242013.pdf&n=file_PS_Fact_Sheet_Eng_Rev_Sept_242013.pdf